Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 12:44
 
L'«anomalie» Pape Diouf [Pape Diouf trouve anormal d'être le seul Noir président de club. (Photo L'Equipe)] «Je suis une anomalie» lance Pape Diouf dans un entretien consacré à la diversité publié lundi par Le Monde. Le président de l'Olympique de Marseille fait «l'amer constat» qu'il occupe un poste «qu'on ne donne pas aux Noirs et aux Arabes» et met sur le compte du «rejet de la société française» l'absence d'«égalité sociale ethnique» dans l'Hexagone.
 
Seul Noir à occuper sa fonction en Europe, Pape Diouf, 57 ans, s'est déjà exprimé récemment sur le même sujet au fil d'un portrait que lui a consacré l'hebdomadaire Jeune Afrique. Il insiste ici sur la «part de responsabilité des joueurs» dans la lutte contre le racisme qui s'exprime dans les stades et juge que «l'équipe de France pourrait servir de laboratoire à (une) politique d'égalité des chances». «Les joueurs d'aujourd'hui sont déconnectés de la société réelle, observe le président de l'OM.
Ils vivent si loin des tracas de la vie quotidienne que rencontrent des personnes issues des mêmes populations qu'ils n'ont pas conscience de la réalité qui les entoure. On peut les comprendre, même si je n'admets pas ce genre d'indifférence. (...)
Ces joueurs ont une part de responsabilité. Ils sont en quelque sorte rattrapés par leur condition d'Arabe ou de Noir (lorsqu'il y a des manifestations racistes dans les stades, NDR).

Qu'ils sachent que le racisme est quelque chose qui arrive au quotidien à des gens qui leur ressemblent. S'ils pouvaient penser à eux un tout petit peu, ça pourrait les amener à être plus solidaires. Mais n'oublions pas qu'on leur a sciemment appris à ne pas trop se mêler des problèmes de société.»

Pape Diouf dit aussi son profond désaccord avec le philosophe Alain Finkielkraut qui avait estimé que l'équipe de France était trop "black, black, black". «Ce sont des idées refoulées dans une partie de la société française.
Et ne les proclament que les extrémistes, qui ont jeté le masque. Paradoxalement, l'équipe de France démontre qu'avec une vraie politique visant à l'égalité des chances, on pourrait voir dans la même proportion des gens de couleur réussir.

L'équipe de France pourrait servir de laboratoire à cette politique d'égalité des chances.» L'actualité recente apporte à Pape Diouf quelques raisons d'être moins pessimiste. «L'élection d'Obama a été plus qu'un électrochoc.

Là où la question de la diversité ne se posait pas, elle commence à l'être, comme en Italie ou en Espagne. En France, la récente nomination d'un "commissaire à la diversité et à l'égalité des chances" (Yazid Sabeg, NDR) part d'un bon sentiment. On va voir ce qu'il va en sortir, même si je ne me fais pas d'illusion.»

L'Equipe.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Républicain
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.