Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 17:17

La crise profonde et multiple que vivent la Guadeloupe la Martinique et plus largement les Antilles ne nous aura pas échappé !!!

 

Alors que les médias focalisaient sur la crise en « métropole » déjà des barrages se montaient autour de Pointe à Pitre et le collectif LKP montait en puissance portés par une vague de population exacerbée par leur condition de vie, et les injustices.
La crise économique et financière à fait resurgir bien d’autres problèmes aux antilles.

Il a fallu attendre que la grogne soit assez forte et que ces grondements de colère traversent l’Océan Atlantique pour voir l’Elysée se pencher sur ce dossier.
Cela a toutefois pris 1 mois
(loin des yeux, loin du cœur...).

Comment ne pas voir que ces tensions sont entre autre les conséquences d’un colonialisme exacerbé, d’un manquement moral de la République à l’égard de ses enfants,

Les Antilles sont des îles sous perfusion financière qui ne guérit pas la dignité des hommes. Mais on t-ils d’autres choix ???

Aujourd’hui, on a l’impression que les négociations s’enlisent.

 
J’y vois de fortes similitudes avec d’autres « français ».

Juste à quelques kilomètres de l’Assemblée Nationale.

 On peut citer QUELQUES EXEMPLES:

 - un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale,

 - des discriminations économiques, politique  flagrantes 
 -des plaies qui ne sont pas guéris 

Ce n’est pas en apportant une solution technocratique que la crise va se résoudre, en achetant la paix sociale par des mesurettes et ceci ni aux Antilles, ni dans nos quartiers populaires.

Le gouvernement a mis 1 mois pour envoyer un notable (Y.JEGO)  à 8000 kms.

Et pour ce qui se passe à 6 kms sur le continent:

Si la vitesse d’intervention est inverse proportionnelle à la distance...  A bon entendeur 

Des Etats Généraux AUX Antilles vont prochainement être lancés.

Vu les nombreux points commun avec les Quartiers, peut être que ce travail pourra servir à aux habitants et aux jeunes des cités.

Grenelle, plan banlieue, Etats Généraux, qu’importe et qu’enfin, on arrête de se voiler la face :

la France a mille visages. Cette diversité est une richesse (pas au sens bling bling !),

 
Si ces états Généraux des Banlieues ne sont pas lancés par le gouvernement, alors, comme les domiens, seront nous capable de nous organiser, et de nous faire entendre ???

Partager cet article

Repost 0
Published by Républicain - dans social
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.