Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 09:50

Les 8 500 logements qui intéressent les HLM

Le bailleur Icade pourrait vendre ses 8 500 logements à un groupement d’offices HLM. Une vraie aubaine pour les pouvoirs publics des Hauts-de-Seine.

Soulagement chez les politiques, comme chez les locataires. Des négociations sont en cours pour que les 32 000 logements mis en vente par Icade en Ile-de-France dont quelque 8 500 dans les Hauts-de-Seine soient rachetés en bloc par un consortium de bailleurs sociaux. Depuis l’annonce de cette vente, en décembre 2008, les élus du 92 donnent de la voix pour que le patrimoine d’Icade, filiale de la Caisse des dépôts et consignations, ne soit pas vendu à des investisseurs privés.
Et épargne ainsi aux locataires une flambée des loyers.

« Il y a une réflexion en cours »

L’information est confirmée par l’office départemental HLM des Hauts-de-Seine, par la voix de son directeur général, Pierre Bourgoin : « Il y a une réflexion en cours pour répondre au mieux à la consultation lancée par Icade, qui a annoncé vouloir privilégier une offre globale.


Tout ce que l’OPDHLM rachètera sera conventionné. » En clair : les logements repris par le premier bailleur social du département deviendront alors de vrais logements sociaux. A Malakoff, la maire communiste Catherine Margaté, qui a reçu une lettre de la Société nationale immobilière (SNI), la branche logement de la Caisse des dépôts, confie son intérêt : « La SNI sollicite l’appui des élus et souhaite connaître nos intentions. L’office municipal de Malakoff est intéressé et souhaite participer à ce tour de table. » Mais l’élue reste prudente : « Après, tout dépendra du prix proposé par Icade. Il ne faut pas oublier que ces logements ont été construits sur des fonds publics et que, depuis, ils ont été rentabilisés ! »


Les pouvoirs publics ont un vrai intérêt à ce que le patrimoine d’Icade soit acheté par les bailleurs HLM. En une seule opération, les Hauts-de-Seine compteraient ainsi plus de 8 000 logements sociaux de plus. Pour un département qui n’arrive pas à atteindre son objectif de production de 3 250 logements par an il atteint péniblement les 2 000 , c’est une vraie aubaine.

Le patrimoine d’Icade est réparti à Bagneux (2 600) ; Châtillon (400) ; Sceaux (300) ; Malakoff (300) ; Châtenay-Malabry (700) ; Rueil-Malmaison (1 400) ; Fontenay (1 400) ; Asnières (630) ; Clamart (30) ; Villeneuve (40).


Florence Hubin
| 04.03.2009 Le Parisien

Partager cet article

Repost 0
Published by Républicain - dans logement
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.