Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 12:01

Un concours de la police
annulé pour discrimination


Crédits photo : AFP

Le Conseil d'Etat a donné gain de cause à un candidat d'origine maghrébine, qui estimait avoir été éliminé du concours 2007 à cause de questions discriminatoires. Une première, selon l'avocat du plaignant.

Les résultats du concours interne 2007 des officiers de police ont été annulés par le Conseil d'Etat pour cause de discrimination raciale, selon une information de France Bleu Ile-de-France. Les faits remontent au 27 septembre 2007. Ce jour-là, Abdeljalel El Haddioui fait partie des cinquante candidats encore en lice pour les 27 postes d'officiers à pourvoir. Cinquante candidats qui doivent être départagés dans une ultime épreuve orale.

Mais pour ce postulant - le seul au patronyme maghrébin - l'entretien tourne à une supercherie. «Faites-vous le ramadan ?», «votre femme porte-t-elle le voile ?», «votre avis sur la corruption des fonctionnaires de police marocains ?», «vous ne trouvez pas bizarre ce gouvernement de la France avec des ministres arabes et un président à moitié hongrois ?»… A la sortie de l'entretien, Abdeljalel El Haddioui, 40 ans, est recalé avec un 4/20 éliminatoire, en dépit de six notes supérieures à la moyenne dans les autres épreuves. Interrogé sur la véracité du contenu de l'entretien, le président du jury se refuse à tout commentaire.

Persuadé d'être victime de discrimination, Abdeljalel El Haddioui décide alors de porter l'affaire devant la Halde et le Conseil d'Etat. Lequel lui a donc donné raison, vendredi 10 avril, en annulant les résultats du concours. Le ministère de l'Intérieur, qui «n'a jamais justifié les raisons de cette note éliminatoire» selon l'avocat du policier, n'a pas souhaité commenter dans l'immédiat cette décision. C'est pourtant à lui qu'il revient désormais de prendre une décision quant à l'avenir d'Abdeljalel El Haddioui et de la promotion 2007 des officiers de police.

Interrogé par France Info sur le sujet, le Mouvement contre le racisme et l'amitié entre les peuples (Mrap), convaincu qu'il existe d'autres cas similaires dans l'administration, espère pour sa part que cette décision du Conseil d'Etat «va délier d'autres langues» et permettra de «ne pas laisser se banaliser ce genre de comportements».

Bastien Hugues (lefigaro.fr)
16/04/2009 |


Je tiens à saluer le courage du Conseil d'Etat pour cette décision.

Ceci dit des Arabes (ou des noirs) officiers dans la police C'EST COMME DANS LES PARTIS POLITIQUES POUR FAIRE LA MERDE ON VEUT BIEN DE TOI MAIS POUR COMMANDER C'EST UNE AUTRE CHOSE.

Que va devenir Abdeljalel? LA HIERARCHIE POLICIERE ne va t elle pas se "venger" SUR CET INDIGENE QUI OSE SE REVOLTER. A suivre....

Abdel on est avec toi, République Nous Voilà!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article

commentaires

keuf 16/04/2009 21:24

vous avez raison
il lui demande déjà de repasser le concours entièrement

la suite sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/04/16/discrimine-au-concours-d-officier-de-police-le-candidat-a-le-droit-de-se-representer_1181721_3224.html#xtor=RSS-3208

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.