Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 21:32

Le département boude les emplois accompagnés

Les Hauts-de-Seine sont le mauvais élève de l’Ile-de-France en matière d’emploi aidé, un dispositif de réinsertion des chômeurs, avec seulement 46 % de l’objectif atteint.

Habituellement prompt à expérimenter toutes sortes de dispositifs pilotes, le département traîne des pieds en matière de contrats aidés. Créés pour offrir une « voie de réinsertion professionnelle », les contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) font un flop dans les Hauts-de-Seine, qui font figure de plus mauvais élève à l’échelle de l’Ile-de-France.

Face à ce constat, le préfet, Patrick Strzoda, pousse un véritable coup de gueule. Tandis que l’objectif assigné au département est de 2 700 signatures de contrats d’accompagnement pour le premier semestre 2010, la préfecture n’en recense que 1 400, soit 46 % des prévisions. « L’Etat a initié ces contrats pour favoriser l’embauche. Ils s’inscrivent clairement dans une logique de solidarité », expose le préfet. Les CAE ne sont possibles que dans le secteur non marchand, c’est-à-dire les collectivités locales et associations, et associent travail et formation. Le salarié perçoit le smic, au moins, et doit bénéficier d’une formation. « Il ne s’agit pas d’assistanat, reprend Patrick Strzoda, mais bien de solidarité. Cela permet à la personne de remettre le pied à l’étrier et de suivre une formation et, pour l’employeur, c’est intéressant puisqu’il peut avoir, pendant deux ans, un salarié auquel il ne verse que 10 à 15 % du salaire. L’Etat prend jusqu’à 90 % à sa charge », précise le préfet, qui multiplie démarches et initiatives pour convaincre associations, collectivités locales, hôpitaux. Le diocèse de Nanterre vient d’ailleurs de s’engager pour 50 emplois dans ses établissements d’enseignement privé.
En 2009, la moitié des communes a recruté des personnes en CAE. Asnières, Levallois, Garches, Mont-rouge, Courbevoie, Colombes ont particulièrement joué le jeu. Malgré ses premières réticences, Nanterre devrait finalement proposer une vingtaine de contrats d’accompagnement dans l’année. Mais ses voisins communistes Bagneux et Gennevilliers restent opposés au dispositif. Principal argument : le contrat d’accompagnement dans l’emploi entretient la précarisation. D’une durée maximum de deux ans, il oblige employeur et employé à se séparer à son terme. Aussi, l’énergie et le temps investis pour former la recrue ne bénéficieront que très peu à la ville.
Par ailleurs, si l’Etat
finance largement le dispositif, il reste une partie à la charge de l’employeur. Et, en ces temps de crise ajoutés à la réforme annoncée de la taxe professionnelle, on est peu enclin à engager de nouvelles dépenses.
Il reste deux mois pour inverser la tendance et approcher des « objectifs ». Depuis le début de l’année, les communes ont embauché 76 personnes, alors que 190 CAE devaient être signés avant le 1er juillet. 285 personnes travaillent en contrat d’accompagnement dans les associations, soit trois fois moins que prévu. Et les hôpitaux ont signé 41 CAE sur les 275 annoncés.

V. MAHAUT le Parisien 


Voilà encore un bel exemple de ce que je dénonce: la "non" application des dispositifs,lois, programmes...

MAIS POURQUOI LE CONSEIL GENERAL ne veut pas être solidaire, surtout en ces temps de crise économique? Qu'en pense notre conseillère général sortante, quelle a été son action en la matière?? Comment le savoir on ne la vois jamais, si peut être au prochain conseil si madame est bien rentrée du ski!

Je saurai lui rappeler lors de la prochaine compagne électorale.

Selon les Communistes ses contrats ne servent à rien.

Toute fois deux ans de "salaire" c'est aussi deux de cotisation pour les assedic, n'est-ce pas les gags!

Pour ma part je préfere "Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras"

A Asnières il me semble que la mairie a mis en stage des personnes qui "bénéficiaient de CAE c'est bien la preuve qu'on est pas obligé de virer les CAE.

Sacré coco!

 Que le CG fasse "l'impasse" sur sa jeunesse ça peut se comprendre vu que les jeunes ne votent pas massivement UMP.

Mais les seniors, dont plus personne ne parle, qui les aident ?

Ces contrats seraient une aubaine pour compléter les cotisations retraites de ces personnes "âgés" de 55 ans et plus.

En fait, les CAE sont les effets et reflet de la mondialisation financière notamment, qui se fait ressentir un peu plus chaque jour dans notre pays...

C'est trop'inzuste                      calimero

Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans emploi-formation
commenter cet article

commentaires

Bohbot Ralph 25/06/2010 13:25




L'innovation et les Emplois de Demain : Vif succès - ralphbohbot-clubdelamitie-asnieres.over-blog.co


ralphbohbot-clubdelamitie-asnieres.over-blog.com


Vif succès de la réunion du 24 Juin 2010 organisée par le Club de l'Amitié d'Asnières et des Jeunes Asnièrois (photo des intervenants) dans larecherche de Réussite
sociale.Après avoir débattu… Hébergé par OverBlog




RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.