Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 20:01

Réforme des retraites: les députés vont-ils aussi y passer?

assemblee-presque-vide.jpg

"Tous les Français vont faire des efforts, les députés, comme ils l'ont déjà fait, vont en faire." La phrase est signée Bernard Accoyer, président de l'Assemblée nationale, ce dimanche sur Canal+. Elle donne clairement le ton: avec la réforme des retraites qui s'annonce, il va être de plus en plus difficile pour les députés de faire valoir la légitimité de leur régime très particulier.


1. Une demande de Nicolas Sarkozy?
"Sur les retraites, tout le monde doit faire un effort". Voici le message qu'aurait fait passer Nicolas Sarkozy, le 9 avril dernier, à quelques élus reçus à l'Elysée, selon Le Monde. Le Président sous-entendait-il "même les élus de la République"? En tous cas, quelques jours plus tard, Eric Woerth, le ministre du Travail, s'est exprimé sur le sujet.

Sur
RTL, Woerth a expliqué que le régime des parlementaires sera "mis sur la table". Le ministre du Travail a indiqué qu'il allait "en parler" avec les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale, ainsi qu'avec les présidents de groupe.
2. C'est quoi ce régime particulier?
Les parlementaires doivent justifier 40 annuités de cotisation pour toucher une retraite à taux plein, à partir de 60 ans, explique Le Monde. Mais ils peuvent cotiser double pendant quinze ans, puis une fois et demie pendant les cinq années suivantes. Résultat: ils peuvent toucher une retraite à taux plein après seulement 22,5 ans de cotisation.

Avec un seul mandat, les députés ont l'assurance de percevoir 1.557 euros de retraite par mois. Pour les sénateurs, c'est 1.932 euros. Dans les faits, la moyenne des pensions perçues est de 2.700 pour les députés et 4.440 euros pour les sénateurs.


3. Des élus pas chauds pour qu'on touche à leur régime?
Certains d'entre eux semblent plutôt réticents. Et leurs arguments sont assez variés. Pour le député UMP Christian Vanneste, "on se trompe de cible. Le vrai problème, c'est le cumul des mandats", estime-t-il, cité par Les Echos.

Gérard Longuet, le président du groupe UMP au Sénat, est contre la remise en cause de la double cotisation: "Mieux vaut faire en sorte qu'elle ouvre moins de droits", explique-t-il.


Le socialiste Laurent Fabius demande lui que l'on prenne "en compte la spécificité" de ce métier, arguant qu'un député "peut être renvoyé par les électeurs du jour au lendemain," a-t-il dit, cité par
Les Echos.

Et vous, que pensez-vous de ces régimes de retraites?
Doivent-ils être réformés comme les autres?

Le post.fr



 

Vous avez bien lu??? le plus "gros" c'est à mon sens L.FABIUS (la gauche soit dit en passant) quand on sait que la très grande majorité des députés PS sont avocats, docteurs, et autres professions Libérales. lol

Elle est pas belle la vie ! Mais de qui se moque t-on?

On comprend mieux pourquoi nos élus s'accrochent à leur fauteuil !

Je constate juste que l'umps sont une fois de plus main dans la ....main POUR LEUR RETRAITE.

Il me semblait que d'être élu n'était pas un métier mais plûtot une fonction.

Vous savez aussi que les députés ont une enveloppe mensuelle d'environ 10.000€/mois pour payer leurs femmes, heu pardon, leurs collaborateurs et disposent en plus d'une enveloppe de 100.000€/an pour faire on ne sait pas quoi !!!

Quand on sait que la grande majorité est absente sauf lors des séances télévisées bien entendu.

Au bon peuple: "le travailler plus pour gagner moins"

Pour conclure je dirais que le travail c'est la santé et ne rien faire c'est la conserver, n'est-ce pas Messieurs les Députés.

Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans injustice
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.