Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 21:19
Médias 23/03/2010 à 13h56 (mise à jour à 19h31)

Les propos d'Eric Zemmour divisent «Le Figaro»

Le journaliste et polémiste Eric Zemmour risque sa place de journaliste au Figaro après avoir estimé que «la plupart des trafiquants étaient noirs ou arabes», propos condamnés par de nombreuses associations, qui pourraient l’amener devant les tribunaux.

La direction du Figaro a convoqué M. Zemmour lundi prochain pour un entretien préalable à un licenciement liés à des propos tenus sur Canal+ lors de l’émission «Salut les terriens» animée par Thierry Ardisson, diffusée en clair le 6 mars.

Par ailleurs, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a sanctionné Canal+ en lui adressant une mise en demeure pour ces propos.

Le polémiste avait déclaré sur Canal+: «les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait».

Etienne Mougeotte, directeur des rédactions du groupe Le Figaro, a confirmé que la convocation du journaliste était motivée par les seuls propos tenus chez Ardisson.

Sollicité à plusieurs reprises, M. Zemmour n’a pas répondu à l’AFP.

Les propos tenus à l’antenne par le polémiste posent la question du délit que constitueraient des déclarations jugées racistes, ce qui relèverait de la justice pénale, selon des juristes interrogés par l’AFP. Une telle qualification mettrait également en cause la responsabilités des diffuseurs de tels propos, qu’il s’agisse d’une radio, d’une télévision ou d’un organe de presse, ont-il précisé.

D’abord journaliste au Figaro, M. Zemmour est présent sur nombreuses antennes, soit dans des émissions sur l’actualité, soit dans des programmes de divertissement. On peut ainsi régulièrement l’entendre sur RTL, France 2, i-Télé (groupe Canal+), sans compter les divers débats ou émissions à prétention culturelle qui invite régulièrement ce «bon client», expression des médias pour désigner ceux qui passent bien à la télévision ou à la radio.

Les rédactions du Figaro sont divisées sur le cas Zemmour. Au sein du quotidien, où le journaliste qui ne signe plus guère d’articles est passé du service politique à l’étage des éditorialistes, on s’interroge sur l’opportunité de le licencier, certains estimant «qu’un coup de semonce suffirait». Au Figaro Magazine, beaucoup défendent leur collègue «au nom de la liberté d’expression».

Mardi, le Conseil représentatif des Associations noires a salué «la fermeté de la direction du Figaro et a appelé les autres employeurs réguliers de M. Zemmour à réagir contre des propos qui ne sont plus de simples dérapages isolés, mais des provocations répétées contre une partie de la population française».

Le Collectif Banlieues Respect, qui regroupe des associations impliquées dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait regretté les propos de M. Zemmour et l’avait «invité à débattre en banlieue dans un quartier populaire dit sensible». Déplorant mardi n’avoir eu aucune réponse de sa part, l’association a pris acte de sa convocation mais a émis, dans un communiqué, «quelques réserves sur les véritables raisons de cet éventuel licenciement».

La Ligue internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme (Licra) a annoncé la semaine dernière qu’elle avait décidé de poursuivre en justice Eric Zemmour pour ses propos sur Canal+.

A la suite de ces propos et d’autres déclarations faites par Eric Zemmour sur d’autres antennes, le MRAP et le Club Averroes ont saisi le Conseil supérieur de l’Audiovisuel.

(Source AFP)


voile-republique-copie-1.jpg
Moi, "j'aime bien" Zemmour! Plus précisément, son franc parler !
Et je me range du coté des journalistes du Figaro pour défendre la liberté d'expression.
Toutefois, avec un gros bémol : lui qui passe son temps à parler dans les médias refuse de s'expliquer davantage dans ces mêmes médias. lol
La liberté d'expression, c'est bien. La défendre et s'expliquer, c'est mieux. J'aurai aimé entendre ses explications sur le fait que 80% des arabes et des noirs remplissent les prisons.
M Zemmour a raison : c'est une réalité. Comment cela s'explique t il? Comment en est on arrivé là ? Quels sont les réalités sociales et / ou socio-économiques qui amènent à un tel résultat (sans faire de misérabilisme sauce gauche caviar) ?
J'invite Eric Zemmour a varié ses lectures et lire le livre de mon ami Michel Kokoreff "La force des quartiers" - Editions Payot - et peut-être qu'il complètera la prochaine fois ses propos qui sont parfois pertinents
.
C'est dommage que Zemmour n'ai pas répondu à l'invitation de notre collectif Banlieues Respect que je salue au passage.
Cela aurait été l'occasion pour lui de pouvoir s'expliquer davantage avec le public concerné cette fois.

Dans la même émission, je me souviens qu'Eric Zemmour disait être "choqué"que l'on s'appelle Mohamed ou Rachid quand on est français.
Eric que tu le veuilles ou non la France à changer !!!(et cela s'explique)

Cher Eric, excuse les 9 millions de Mohamed et de Mamadou de ne pas s'appeler Jean-Baptiste ou David.
Mais saches que si on te choque le collectif RNV ne t'en veux pas !

Toutefois nous sommes prêt à débattre avec toi dans le calme et le respect, bien entendu, et sans porte plainte.

Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans assimilation
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.