Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 19:50

         

Préavis de grève

(reconductible)

 CFDT CGT

Mercredi 16 juin 2010

 

La municipalité a exprimé, une nouvelle fois, son souhait de remettre en cause le temps de travail et certains avantages acquis de haute lutte par les employés municipaux.

Elle propose un protocole global regroupant une série de mesures sur des thèmes essentiels pour l’avenir des agents ; prestations sociales (Suppression de la dotation vestimentaire, œuvres sociales, mutuelles), le temps de travail (Remise en cause du protocole ARTT de 2001) et le régime indemnitaire (augmentation sur 4 ans).

 

Dans le cadre de nos différentes discussions et concertations, la CGT et la CFDT ont émis de grandes réserves sur ce projet, tant sur le fond que sur la méthode.

Au vu des différents documents diffusés par l’administration et par nos organisations syndicales et après consultation de nos militants, un préavis de grève reconductible a été posé en mairie jeudi 10 juin 2010.

 

Une grève générale est prévue

mercredi 16 juin de 0h à 24h.

 

Nous revendiquons :

- Le retrait du protocole global.

- Le maintien de la dotation vestimentaire.

- Une augmentation générale du régime indemnitaire en 2011.

- Le maintien du Régime Indemnitaire en cas de maladie.

- Une participation de la collectivité à hauteur de 25% pour les mutuelles.

- Des prestations sociales de qualité ouvertes à tous les agents.

 

Parce que nous ne sommes pas des pions et que nous entendons peser sur les décisions municipales, la CFDT et la CGT vous donnent rendez-vous

 

Mercredi 16 juin 2010 à 9h

ESPACE Francis Delage (CONCORDE)


 

greve.jpg

La mairie d'Asnières revient sur des accords passés avec M.AESCHLIMANN alors maire et son légendaire directeur général des services j'ai nommé B.loth en procés concernant un juteux contrat avec Avenance et la mairie sur un montant d'environ 7 millions d'euros, et 40 000 € de timbres.

Donc une mairie de gauche revient sur des accords faits par la droite, qui avait l'air de convenir aux agents ainsi qu'aux syndicats.

il y a un an une augmention d'environ 20% avait lieux pour ceux qui s'acquittent de la taxe d'habitation.

Faut-il aujourd’hui supprimer des acquis alors que la grande majorité des agents gagnent entre 1200 et 1500 €/mois

Allez comprendre!!!

Au niveau National à l'UMP, heu le gouvernement nous mijote une reforme des retraites et probablement une augmentation des impôts...

Depuis quelques jours la coupe du Monde nous fait "rêver" et oublier cette crise terrible qui se fait ressentir chaque jour,(et c'est tant mieux) une crise déclenché par les Lucky Luke de la finance...

"Trouver" plusieurs centaines de milliards ça on sait faire, pour sauver leur système.

Et pour taper sur les smicards ça aussi on sait faire...

Restons optimiste sur les 2 jours de négociation qui s'annonce

 

Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans social
commenter cet article

commentaires

pris sur le blog cfdt asnieres momo 15/06/2010 19:08



Nous demandons le respect et l’application du protocole RTT de 2001
(protocole complété en 2009).


Il y est dit que tout changement d’horaire ou de cycle de travail est proposé au Comité Technique paritaire après
concertation du personnel.  Pour nos organisations syndicales, les agents sont au cœur des projets.


 


On ne traite pas de la même façon des services aux obligations si variées
comme la police municipale (travail en 3/8), le service des sports  (soir et le week-end), l’audio visuel
(corvéable selon les besoins), certains services comme les animateurs sont annualisés, d’autres sont ouverts 6/7j, des services sont ouverts au public et  d’autres souffrent d’un manque chronique d’effectifs (crèches, maternelles) etc., etc.


 


Pour nos syndicats, il n’est pas question de signer un nouveau protocole fourre tout qui
intègre à la louche  le temps de travail, le régime indemnitaire et les prestations sociales.


 


 


Ce que l’on nous donne d’une main on nous le reprend de
l’autre. Ainsi pour financer des obligations sociales, la municipalité
n’a pas trouvé mieux que de proposer la suppression des bons vestimentaires. 


  


Bien qu’il y ait de vrais potentiels au sein des effectifs de la mairie et malgré
pléthore de formations et moult réussites aux concours, depuis deux ans l’ascenseur social est en panne.


 


Puis vient le sujet qui fâche…le pouvoir d'achat et plus particulièrement le régime indemnitaire. Les agents veulent un geste fort maintenant !


 


Jean Marc LE BARS



RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.