Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 17:44

 

lepoint_fr.jpg

Plus de 50.000 ménages très aisés vivent en HLM

Des familles aisées, très aisées vivant en HLM ? La question paraît absurde, et pourtant ce serait une réalité pour 53.000 ménages français appartenant aux 10 % des foyers les plus riches de France. C'est ce que rapporte La Tribune lundi matin, s'appuyant sur les révélations de la revue spécialisée Profession logement.

Dans le détail, l'étude du parc HLM 2007 par l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes) souligne que 37.000 de ces familles résidaient alors en Ile-de-France - dont 18.000 à Paris intra-muros - et 15.000 en Province. Selon le quotidien économique, il s'agit de "familles disposant d'au moins 11.200 euros par mois lorsqu'elles comptent un enfant et d'au moins 13.500 euros par mois lorsqu'elles comptent deux enfants".

1,2 million de ménages en attente

Si la loi s'appliquait, La Tribune calcule que 61.000 logements sociaux pourraient être libérés dans Paris pour héberger des familles modestes. Comment en est-on arrivé à cette situation ? Le président de l'Union sociale pour l'habitat Thierry Repentin raconte à La Tribune que les personnes concernées ont souvent "intégré les HLM à un moment où leur revenu était moins élevé". Il précise que la "loi pose comme principe le maintien dans le logement social".

Toutefois Repentin souligne que "rien ne justifie que les locataires très riches soient maintenus en HLM", d'autant plus que "1,2 million de ménages pauvres ou modestes sont sur liste d'attente pour entrer dans le parc social".

Lepoint.fr


 

les-Courtilles.jpg

 

Avec une certaine dose de cynisme, nous pourrions dire que ces familles participent à la mixité sociale tant voulue par ceux-là mêmes qui ne se mélangent pas !

 Aujourd’hui nous devons nous  poser les vraies questions et être constructif.

Le droit au logement est fondamental au respect de la dignité humaine. Il existe d’innombrables lois nous venant de la Gauche comme de la Droite et pourtant, à l’évidence les marchands de sable ont toujours pignon sur rue. La loi SRU n’est que très peu appliquée et l’accès aux HLM est toujours aussi compliqué pour ceux qui ont en réellement besoin.

Tous s’accordent à dire que cette situation de crise du logement est loin, très loin d’être réglée. Cependant les mesures actuelles ne sont ni suffisantes, ni même respectées.

 

Comme vous le savez, je suis candidat aux prochaines élections du Conseil Général des Hauts-de-Seine qui auront lieu le 20 mars 2011.

Il est évident que je ne saurai garantir un logement pour tous si je suis élu.

 

Toute fois si j'étais élu (autant jouer au loto!) je m'engage à organiser avec"vous" une manifestation par mois auprès de nos différentes institutions afin que cette "problématique"  soit enfin réellement prises en comptes dans le débat public et que les  lois   soient enfin appliquées.

 

Beaucoup trop de demande sont en souffrance depuis 10 voir 15 ans...

J'invite les demandeurs de logement et électeurs par la même occasion à demander aux autres candidats ce qu'ils leur proposent en la matière.

Pour conclure avec sinisme bien sur et humour j'espère, je vous rappel que je vends des pelles et pioches, là au moins je suis sur de...gagner.

Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans Elections Conseil Général mars 2011
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.