Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 09:33
securite publiqueBAC-Asnieres.jpg
On peut lire sur les blog asnièrois que nos "élus" se "déchirent" et se renvoient la balle sur... presque toutes les questions de la vie quotidienne.


Particulièrement sur les questions de "sécurité" ou plutôt de tranquilité publique.

Plus d'angélisme : saisissons nous des questions de sécurité et de Toutes les Sécurités.

Aussi bien de :

la sécurité... sociale (les médicaments sont de moins en moins remboursés),

la sécurité... économique (qui perd son emploi en premier?),

la sécurité...alimentaire (qui mange les grecs/frites et qui mange bio?)

et bien entendu

la sécurité... des biens et des personnes. (qui se fait bruler sa voiture?).

Vous avez les réponses!

On constate que les polices municipales, non seulement soulagent et dédouanent les insuffisances de la police nationale dans beaucoup de villes dont la notre, mais cela ne suffit plus.


Désormais, toutes les majorités municipales nous proposent des outils techniques souvent au détriment des moyens humains.


Adoptée en "masse" par les pays anglo-saxons, la vidéo-surveillance, (appelée aujourd'hui vidéo protection). D'après plusieurs études et analyses, la vidéo surveillance semble n’avoir aucun impact sur les atteintes aux personnes, pas d’effet significatif sur la criminalité ; son influence sur le sentiment de sécurité, paraît parfois très limitée voire inexistante.

Pour exemple notre commune possède plus de 50 caméras, sans pour autant influer sur le niveau de la criminalité, Comment mesure t on l'efficacité de ces systèmes ?

Cela profite  aux sociétés de sécurité qui les installent. (Faut bien faire travailler le peuple...)


Les médias ont bien sur leur "part" de responsabilité dans le traitement des informations sur les questions sécuritaires dans les quartiers sensibles.


J'entends par là, la criminalisations des jeunes des quartiers, de tous les jeunes des quartiers. A croire que cela est plus vendeur...

Nos élus, de tous les partis ont aussi leur part de responsabilité : sous prétexte d'avoir la paix sociale dans leur ville, ils  l'achètent au lieu de la construire et ce depuis des décennies.
Les tribunaux  sont débordés, le traitement des dossiers et dans l'applications des peines, selon que l'on a des moyens ou pas se fait ressentir.

Pour toutes ces raisons, nous plaidons pour des actions complémentaires, cohérentes qui s'inscrivent dans un plan global de prévention, de "réussite éducative" (la carte scolaire, on refuse les quotas pour les boursiers), rétablir l'autorité parentale notamment des familles mono parentales, l’attribution de vrais moyens aux associations socioculturelles et sportives dont le travail au quotidien doit être réellement valorisé, le retour d’une vraie police de proximité, un renforcement de l’équipe d'éducateurs "de rue" et autres acteurs sociaux.


L'éducation et la prévention sont l'affaire de tous! Tous le monde éduque qu'on l'on veille ou non!


Appliquons les programmes, lois et tous les dispositifs existants et là si les jeunes ou moins jeunes ne veulent rien savoir n'ayons pas peur de les sanctionner par l'enfermement quand c'est nécessaire.

Quel choix de société voulons nous?

L'enferment systématique et ainsi être tranquille?

C'est peut être une solution mais pour combien de temps?

Tout comme pour le fléau de la drogue. La "population" pense que dépénaliser ou légaliser les drogues douces engendrera plus de consommateurs.


En attendant, l'alcool et le tabac, EUX tuent des milliers de personnes, le cannabis à ma connaissance ne tue pas!
Je rappelle que la France est le premier pays en Europe consommateur de psychotropes... (drogues chimiques mais légales, qui profitent aux actionnaires des laboratoires?!)


Des dizaines de milliers de tonnes entrent en Europe et en France chaque année. Arrêter les petits dealeurs ne changera rien demandez aux policiers ils vous diront d'une part qu'un revendeur prendra aussitôt sa place et qu'il faut d'autre part stopper la production en... Afghanistan par exemple qui augmente chaque année comme dans tous les pays producteurs.


Mais au final à qui profite l'argent de la drogue?

Aux dictatures, aux mafias, aux terroristes....

Et qui sont les plus gros revendeurs d'armes? Les USA, les anglais, les russes, et... les français!

Citoyens reveillez vous!


Partager cet article

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans sécurité
commenter cet article

commentaires

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.