Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 12:31

foot bar-club--copie-1.jpg

 

Vive l’islam de France et le Roi du Maroc !

 

Ça y est ! Dimanche soir, le verdict des urnes musulmanes est tombé : le Rassemblement des Marocains [pardon, des Musulmans !] de France a raflé la mise : 43 % à lui tout seul, frôlant presque la majorité absolue ! Mais il est vrai que, comme au bled, les résultats électoraux n’ont réservé aucune surprise : la victoire du RMF était connue d’avance, à tel point que les journalistes du Palais avaient déjà préparé leurs fiches de commentaires depuis 15 jours. « Missieurs, Midames, Midimoizelles, nous avons le très grand honneur et la sollicitude de vous annoncer que la démocratie musulmane a triomphé ! Le peuple a tranché et a choisi les ’milleurs’ d’entre nous !  ». Une belle leçon de démocratie à la "sauce Makhzen" en quelque sorte : « Vive Dieu, le Roi et la Rip….oublique ! » pourrait devenir d’ailleurs la nouvelle devise des "promus" du Conseil français de culte musulman, cuvé royale 2008.

A l’image de Saint-Georges, l’islam chérifien, sans doute plus tactique et davantage rassemblé, a terrassé sans pitié le dragon "Islam-FLN" qui régnait sur le CFCM depuis plusieurs années. Enfin, voilà l’islam de France émancipé des "méchants" agents consulaires algériens, ces "fils putatifs" de Boumédienne et de Bouteflika qui font régner la terreur dans les mosquées !

L’islam de France est désormais pacifié et adouci (vive le thé à la menthe, la pastilla et les cornes de gazelles !), géré par des "gens responsables", calmes, obéissants, enfin un scénario qu’aurait sans doute rêvé notre regretté, le "bon Maréchal" Lyautey, qui voyait dans le "modèle chérifien" la bonne méthode de gouvernement des indigènes. Surtout, ne les assimilons pas !

Laissons les vivre entre eux au cœur de leurs médinas ! Protégeons leurs mosquées et leurs médersas ! En deux mots  : qu’ils se développent dans leur "milieu naturel", en promouvant un self-government musulman qui préservera leur communauté des influences nocives. Un CFCM avant l’heure en quelque sorte ! Et oui, Lyautey était un vrai visionnaire : il avait imaginé avec presque un siècle d’avance notre Conseil français du culte marocain ! Trop fort, ce Maréchal !

Alors, chers Algériens et Français d’origine algérienne, soyez bons joueurs et ne râlez pas ! Certes, vous avez encore du mal à digérer votre défaite cuisante contre le Maroc en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations ! Et puis, votre défaite au CFCM, dimanche dernier ! Deux défaites de suite, c’est dur ! Mais une petite alternance "à la marocaine" dans le paysage islamique français (le PIF !), ce n’est pas si mal que ça : un parti dominant (43 %), des islamistes du Roi très très sages et quelques figurants noirs et turcs pour faire vitrine démocratique ! Ce n’est pas si mal que ça comme résultat, non ? C’est plutôt sympa, n’est-ce pas ? C’est la "diversité à la française !" C’est la "choura" revisitée par l’islam bled in France.

Et puis, au moins, les Marocains, ils sont démocrates, disciplinés, pas comme vous, hein, les Algériens ! Ils respectent les urnes, participent aux élections et font des communiqués très polis pour remercier leurs concurrents : « Merci chers Frères turcs, africains, tunisiens, chinois et tibétains… d’avoir participé aux élections ! C’est très gentil ! Barak Allah fik ! C’est la communauté musulmane qui ressort grandie ! ».

Et vous, chers Algériens, que faisiez-vous le jour des élections du CFCM ? Vous étiez au PMU, au bar kabyle de la rue d’à-côté en train de siroter votre canon du dimanche, ou quoi ? Et, oui, vous connaissiez pourtant le trop célèbre proverbe français : « Qui va au café, perd sa mosquée !  »

Et, oui, chers Algériens, vous auriez du écouter les conseils de notre Roi à nous, Nicolas Ier : « Restez vous-mêmes ! Restez entre vous ! Vive les imams dans les cités ! Vive les Fatwas dans les mosquées  ! ». Le problème, c’est que vous, les Franco-Algériens, vous n’avez pas voulu entendre les jugements avisés de notre bon roi de France Nicolas Ier. Comme d’habitude, vous en avez fait qu’à votre tête ! Et Dieu sait qu’elle est vraiment dure votre tête de "Djazaïri" de France (Ras !) : des vrais "Ali La Pointe" du Vingt-et-unième siècle ! Des vrais rebelles à l’ordre républicain ! Des râleurs permanents ! Des vrais Français quoi !

Allez, restez bons joueurs ! Restez zen  ! Restez "Makh-Zen" ! Et puis consolez-vous : grâce au nouveau CFCM ; vous pourrez sûrement obtenir des billets à tarif réduit pour aller visiter tous ensemble la Grande Mosquée "Hassan II", la plus majestueuse et la plus belle du Maghreb ! Et comme le dit, le célèbre proverbe biblique : « L’année prochaine à Casablanca ! ».

Vincent Geisser est politologue au CNRS, vient de publier avec El Yamine Soum, Discriminer pour mieux régner. Enquête sur la diversité dans les partis politiques, éditions de l’Atelier, mai 2008.

par Vincent Geisser


Merci Mr GEISSER !

Au sujet des élections: Analyse-ou-comment-ne-jamais-gagner-les-elections-


Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans assimilation
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:18

figaro.jpg

Pour mieux vendre, Mohamed doit devenir «Alexandre»

Flore Galaud
06/10/2010


Un jeune a porté plainte pour discrimination à l'encontre de l'entreprise

«Je suis français, né en France et je veux vivre avec mon vrai prénom comme tout le monde». Un lycéen prénommé Mohamed, en stage dans une société de livraison des Ardennes, a porté plainte cette semaine pour discrimination contre sa direction. Ses employeurs, assure-t-il, lui aurait demandé de se présenter par téléphone aux clients sous le prénom «Alexandre», plus vendeur selon eux que «Mohamed».

Tout commence lorsque le jeune homme, élève en terminale comptabilité au lycée d'Etion, à Charleville, accepte un stage d'un mois à Tournes comme commercial au sein de la société Maximo, chargée de la vente et livraison de produits alimentaires à domicile. Jusqu'ici, plusieurs élèves ont déjà effectué des stages dans cette entreprise, sans jamais rencontrer le moindre problème. La mission de Mohamed est simple : il doit proposer au téléphone des promotions aux clients de l'enseigne.

Mais, rapidement, selon lui, son prénom dérange. «J'avais préparé mon argumentaire ainsi : 'Service clientèle, bonjour. Mohamed à l'appareil', quand le directeur adjoint est venu vers moi pour me dire : 'Mohamed, ce n'est pas courant. Tu vas t'appeler Alexandre, ça passe mieux'», rapporte le jeune homme. Choqué par la demande, le lycéen se plaint auprès du directeur local de l'entreprise. Dans la foulée, assure-t-il, il est mis à la porte.

 

L'entreprise conteste les faits

 

la suite sur Le Figaro.fr

 


carte electeur-copie-1

Décidément le prénom Mohamed qu'il soit avec un ou deux M ne passe vraiment pas!!!

Et oui s'appeler Manuel ou Patricia est plus vendeur et moi à votre avis, pour être élu au Conseil Général vous pensez que je devrais m'appeler NICOLAS ou Jean-Claude lol.

Quand on sait que sur Asnières près de la moitié des personnes inscrites sur la liste électorale sont nés à l'étranger !!! N'est-ce pas Patricia ?

 

Bientôt on demandera à tous ces électeurs de changer leur prénom pour aller dans les urnes !?

Je vous rassure Messieurs les "Politiques" vous ne risquez rien...pour le moment.

La "diversité" est endormis grâce en partie à votre travail de sape et de division des communautés. MAIS POUR COMBIEN DE TEMPS ENCORE...???

 

République Nous Voilà! Enfin presque.


Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans assimilation
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 21:19
Médias 23/03/2010 à 13h56 (mise à jour à 19h31)

Les propos d'Eric Zemmour divisent «Le Figaro»

Le journaliste et polémiste Eric Zemmour risque sa place de journaliste au Figaro après avoir estimé que «la plupart des trafiquants étaient noirs ou arabes», propos condamnés par de nombreuses associations, qui pourraient l’amener devant les tribunaux.

La direction du Figaro a convoqué M. Zemmour lundi prochain pour un entretien préalable à un licenciement liés à des propos tenus sur Canal+ lors de l’émission «Salut les terriens» animée par Thierry Ardisson, diffusée en clair le 6 mars.

Par ailleurs, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a sanctionné Canal+ en lui adressant une mise en demeure pour ces propos.

Le polémiste avait déclaré sur Canal+: «les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait».

Etienne Mougeotte, directeur des rédactions du groupe Le Figaro, a confirmé que la convocation du journaliste était motivée par les seuls propos tenus chez Ardisson.

Sollicité à plusieurs reprises, M. Zemmour n’a pas répondu à l’AFP.

Les propos tenus à l’antenne par le polémiste posent la question du délit que constitueraient des déclarations jugées racistes, ce qui relèverait de la justice pénale, selon des juristes interrogés par l’AFP. Une telle qualification mettrait également en cause la responsabilités des diffuseurs de tels propos, qu’il s’agisse d’une radio, d’une télévision ou d’un organe de presse, ont-il précisé.

D’abord journaliste au Figaro, M. Zemmour est présent sur nombreuses antennes, soit dans des émissions sur l’actualité, soit dans des programmes de divertissement. On peut ainsi régulièrement l’entendre sur RTL, France 2, i-Télé (groupe Canal+), sans compter les divers débats ou émissions à prétention culturelle qui invite régulièrement ce «bon client», expression des médias pour désigner ceux qui passent bien à la télévision ou à la radio.

Les rédactions du Figaro sont divisées sur le cas Zemmour. Au sein du quotidien, où le journaliste qui ne signe plus guère d’articles est passé du service politique à l’étage des éditorialistes, on s’interroge sur l’opportunité de le licencier, certains estimant «qu’un coup de semonce suffirait». Au Figaro Magazine, beaucoup défendent leur collègue «au nom de la liberté d’expression».

Mardi, le Conseil représentatif des Associations noires a salué «la fermeté de la direction du Figaro et a appelé les autres employeurs réguliers de M. Zemmour à réagir contre des propos qui ne sont plus de simples dérapages isolés, mais des provocations répétées contre une partie de la population française».

Le Collectif Banlieues Respect, qui regroupe des associations impliquées dans l’action au sein des quartiers difficiles, avait regretté les propos de M. Zemmour et l’avait «invité à débattre en banlieue dans un quartier populaire dit sensible». Déplorant mardi n’avoir eu aucune réponse de sa part, l’association a pris acte de sa convocation mais a émis, dans un communiqué, «quelques réserves sur les véritables raisons de cet éventuel licenciement».

La Ligue internationale contre le Racisme et l’Antisémitisme (Licra) a annoncé la semaine dernière qu’elle avait décidé de poursuivre en justice Eric Zemmour pour ses propos sur Canal+.

A la suite de ces propos et d’autres déclarations faites par Eric Zemmour sur d’autres antennes, le MRAP et le Club Averroes ont saisi le Conseil supérieur de l’Audiovisuel.

(Source AFP)


voile-republique-copie-1.jpg
Moi, "j'aime bien" Zemmour! Plus précisément, son franc parler !
Et je me range du coté des journalistes du Figaro pour défendre la liberté d'expression.
Toutefois, avec un gros bémol : lui qui passe son temps à parler dans les médias refuse de s'expliquer davantage dans ces mêmes médias. lol
La liberté d'expression, c'est bien. La défendre et s'expliquer, c'est mieux. J'aurai aimé entendre ses explications sur le fait que 80% des arabes et des noirs remplissent les prisons.
M Zemmour a raison : c'est une réalité. Comment cela s'explique t il? Comment en est on arrivé là ? Quels sont les réalités sociales et / ou socio-économiques qui amènent à un tel résultat (sans faire de misérabilisme sauce gauche caviar) ?
J'invite Eric Zemmour a varié ses lectures et lire le livre de mon ami Michel Kokoreff "La force des quartiers" - Editions Payot - et peut-être qu'il complètera la prochaine fois ses propos qui sont parfois pertinents
.
C'est dommage que Zemmour n'ai pas répondu à l'invitation de notre collectif Banlieues Respect que je salue au passage.
Cela aurait été l'occasion pour lui de pouvoir s'expliquer davantage avec le public concerné cette fois.

Dans la même émission, je me souviens qu'Eric Zemmour disait être "choqué"que l'on s'appelle Mohamed ou Rachid quand on est français.
Eric que tu le veuilles ou non la France à changer !!!(et cela s'explique)

Cher Eric, excuse les 9 millions de Mohamed et de Mamadou de ne pas s'appeler Jean-Baptiste ou David.
Mais saches que si on te choque le collectif RNV ne t'en veux pas !

Toutefois nous sommes prêt à débattre avec toi dans le calme et le respect, bien entendu, et sans porte plainte.
Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans assimilation
commenter cet article
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 20:33

Yazid Sabeg monte au créneau pour défendre Gérard Longuet

LEMONDE.FR avec AFP | 11.03.10

Le commissaire à la diversité Yazid Sabeg a pris la défense de Gérard Longuet après ses propos sur une possible nomination du socialiste Malek Boutih à la Halde, dans un entretien mercredi soir avec Public Sénat. Interrogé sur cette possible nomination, le chef de file des sénateurs UMP avait jugé préférable de choisir pour la fonction quelqu'un du "corps français traditionnel", déclenchant une polémique dans la classe politique.

Je connais très bien Gérard Longuet : c'est tout sauf un raciste primaire", a déclaré M. Sabeg. Pour Yazid Sabeg, le sénateur "a voulu indiquer qu'il n'y a pas de fatalité que le président de la Halde, le ministre de la ville, le commissaire à la diversité soient fatalement issus d'une minorité". "Il n'y a pas de fatalité que le président d'une institution chargée de lutter contre les discriminations émane forcément d'une minorité discriminée. C'est ce qu'il a voulu dire", a poursuivi M. Sabeg, en concluant : "Je suis de son avis sur ce plan."


UN "RACCOURCI PEUT-ÊTRE MALADROIT"


Par ailleurs, la Licra a estimé dans un communiqué que les propos "racistes et discriminatoires" de M. Longuet ne devaient pas rester "sans suite". "Le sénateur Gérard Longuet ne fait rien de plus que réhabiliter en 2010, par ses déclarations, le statut révolu d'indigène au cœur de notre République, état conféré à tous ceux qui n'appartiendraient pas au 'corps français traditionnel', ceux 'extérieurs' à la communauté française", a dénoncé l'association antiraciste.

Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, a quant à jugé "plutôt regrettables" les propos de Gérard Longuet, estimant toutefois que les expressions qu'il avait employées n'étaient "pas très compréhensibles". "D'abord j'ai pas compris grand chose de ce qu'il a dit, ensuite je considère que c'est plutôt regrettable", a déclaré M. Lefebvre sur France 2. Il a souligné que Gérard Longuet avait "lui-même dit que c'était une maladresse".

Gérard Longuet a également tenté de clore le tollé déclenché par ses propos en annonçant qu'il inviterait Malek Boutih à défendre son projet devant le Sénat. Le président du groupe UMP au Sénat, qui ne s'est cependant pas excusé, a expliqué au Monde qu'il n'a pas voulu être "agressif à l'encontre de qui que ce soit". "Je n'ai pas été compris", regrette M. Longuet, admettant que "le raccourci était peut-être maladroit".

 


cerveaux.jpg

 

Les Malek et les Rachida ne sont pas des français traditionnels !

Apres ça on va me taxer de communautariste... lol

Est ce que la diversité fait partie de la france traditionnelle ?

Voilà une bonne question que l'on aurait pu poser lors du débat sur l'identité nationale !

Yazid SABEG, "avocat" de gérard longuet "Chef" des sénateurs UMP, lui qui à fait partie de la bande à devedjian et madelin lorsqu'il était jeune et activiste de l'extrême droite.

"Pauvre" Yazid totalement absent dans son rôle de commissaire à la diversité (on attend encore son rapport me semble-t-il!)

Le voilà qui sort de son placard pour défendre des propos clairement racistes.

Encore une déception.

Le plus "drôle", est que le boulot de sabeg est de s'occuper de la diversité, lui qui n'est pas issu de la France traditionnelle.


Dédicace à tous les "alimentaires" issues de la "diversité" qui distribuent des tracts pour l'UMP.

A bon entendeur... Salut.

 

Repost 0
Published by République Nous Voilà! - dans assimilation
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 13:27
Une journée sans immigrés

Suite aux propos déplacés de M. Hortefeux visant les français issus de culture arabo-musulmane, Nadia Lamarkbi lance l'idée de la journée sans immigrés en prenant exemple sur le jour de boycott organisé par les latinos aux Etats-Unis pour s’élever contre un projet de loi sur l’immigration répressive. Le lundi 1er mai 2006, les immigrants américains ont frappé un coup fort en paralysant l'économie de leur pays pendant une journée, comme ils arrêtèrent de travailler et de consommer.

En France, « La journée sans immigrés - 24 heures sans nous ! » serait prévue pour le 1er mars 2010.

Néanmoins, on peut regretter dans cette démarche la confusion entretenue entre travailleurs immigrés et français issus de l'immigration. Ce sont ces derniers qui ont été stigmatisés par les propos de M. Hortefeux. Et cela soulève surtout la question de savoir si les français issus d'anciennes immigrations extra-européennes, et ayant une double culture, pourront un jour être perçus comme des français comme les autres ? Ou bien si l'identité française ne peut être attribuée qu'à condition d'une certaine aculturation ?

Le problème de la politique d'immigration de la France sous M. Hortefeux, qui a montré une certaine capacité a avoir des préjugés racistes,  c'est encore un autre problème...

Lire le manifeste du Collectif  : http://www.facebook.com/group.php?gid=126193638638

 

Par France Métissé
Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 12:18

Pour mieux comprendre le phénomène de la burqua, je vous invite à découvrir les arguments du député communiste André GERIN et du Sociologue/doctorant El Yamine SOUM.


Aprés Tarik RAMADAN, El Yamine SOUM l'espoir renait...

Au fait ou est donc le commissaire à la diversité ?

Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 13:18





On aime ou on aime pas E.ZEMMOUR. Toutes fois on peut lui reconnaitre qui ne dit pas que des anneries.
En regardant cette vidéo j'ai cru m'entendre parler...sans faire sciences-po.

A B E...SALUT




Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 14:25

Pas de quartier pour Arlette Chabot

Par EROS SANA Zone d’écologie populaire, RAPHAËL YEM journaliste indépendant, MICHAEL LOWY Fumigène, SAID Ministère des affaires populaires (MAP), ROKHAYA DIALLO militante associative, CHLOÉ JUHEL Générations



Après l’enregistrement de l’émission A vous de juger du 4 juin, qui a tourné à la mascarade et au pugilat, Arlette Chabot, présentatrice de l’émission, a cru bon de se justifier sur le site du Point en ces termes : «C’est la culture banlieue qui entre dans le débat politique. Tous les coups sont permis.»

Ainsi, pour la directrice de la rédaction de France 2, le mensonge, la calomnie, les insultes, les attaques personnelles, les coups bas et les débats abjects seraient typiques de la banlieue.

Ces stéréotypes sont malheureusement fréquents, dans les grands médias, la classe politique, et symptomatiques du manque de sérieux et de formation de nombre de journalistes. Pourtant, Arlette Chabot se trompe : ce n’est pas le débat politique qui s’abaisse au niveau de la banlieue.

C’est la banlieue que certains veulent détruire et rabaisser au niveau affligeant de ce débat politique du 4 juin. Il y a, pour nous, bien plus de fierté à être banlieusards qu’à être les témoins d’aussi piètres débats politiques. Bien sûr, nos quartiers sont des lieux de relégations, mais les pouvoirs publics et la misère sociale en sont largement responsables : manque de services publics, présence policière toujours plus provocante et violente, logements insalubres, malbouffe des supermarchés discounts…

Si Arlette Chabot a jamais franchi le périphérique, ses propos démontrent qu’elle ne comprend pas la politique et qu’elle connaît encore moins les quartiers populaires et leurs cultures. Qu’elle vienne à la rencontre de tous les acteurs qui portent des projets innovants, concrets, ce souvent en dépit du manque de soutien des institutions.

Qu’elle vienne à Garges - Sarcelles, à Saint-Denis, à Hérouville, à La Courneuve, à Lille - Roubaix - Tourcoing, au Mirail… nous pourrions étendre la liste presque à l’infini ; car notre expérience de «la banlieue», c’est une expérience de respect, de solidarité, d’échanges, d’engagement aussi. Nous qualifions les propos d’Arlette Chabot d’injurieux, méprisants, inadmissibles, à l’égard des habitants des quartiers populaires. Voilà pourquoi nous exigeons de recevoir des excuses. On refuse la stigmatisation : on se laissera pas faire, on lâchera pas l’affaire.

 

LIBERATION.FR


C'est n'est pas des excuses qu'il faut demander.

A mon avis une bonne plainte au tribunal POUR DISCRIMINATION lui fera le plus grand bien ! Voilà une réponse de "banlieusard" et républicaine


QUE VA FAIRE LA "BANLIEUE", les habitants, les associations et collectifs ?

Mon petit doigt me dit qu'une manifestation devrait se mettre en place dans les prochains jours (je vous tiendrais au courant).

Arlette s'étonne que tous les coups soient permis.

A t-elle oublié que se sont des hommes politiques qu'elle intérogent?


A bon entendeur...

 

Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 20:40

Tout le monde ou presque connait le chroniqueur éditorialiste Eric ZEMMOUR.
Je vous invite à regarder ce sujet concernant "le franc parler" de ce journaliste.
A la 9eme minutes environ du sujet soyez bien attentif aux propos tenus par E ZEMMOUR.
c'est peut là, la clef du mal français....



Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 16:44



VOYEZ VOUS CA du cassoulet hallal!

N'est-ce pas là une forme ou une marque d'intégration?
 

Que SOUHAITENT les habitants des quartiers populaires?
Pour la plupart  ils AIMERAIENT UN LOGEMENT(loin du quartier) UN EMPLOI (même au smic)et vivre "normalement".

 

C'est la fille à papa qui va pas être contente!

 

Repost 0
Published by Républicain - dans assimilation
commenter cet article

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.