Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 19:53

Asnières : mobilisation contre une expulsion 

Le directeur de l'école primaire Mauriceau, à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), et le maire PS Sébastien Pietrasanta ont réclamé mercredi, lors d'une réunion publique la régularisation, d'une Marocaine, mère de trois enfants, pour obtenir le retour de son mari expulsé en novembre 2007. «Je demande au préfet de prendre ses responsabilités. Il a le pouvoir de régulariser Mme Haddaoui et de permettre le retour en France de son mari», a lancé Alain Luboz, directeur de l'école, devant des parents d'élèves, amis de la famille et membres du Réseau éducation sans frontières (RESF). Le chef de l'établissement, où est scolarisé l'une des trois enfants du couple, âgée de 9 ans, s'est dit «ému de la fierté et du courage dont fait preuve Mme Haddaoui», malgré une «situation de dépendance» aux «bons d'alimentation et aux aides municipales» engendrée par l'expulsion de son «mari qui travaillait». L'aîné du couple, âgé de 13 ans, est scolarisé dans un collège de la ville. Le cas de Mohammed Haddaoui, qui avait été arrêté le 7 novembre 2007 et expulsé après 16 jours en centre de rétention, avait suscité un élan de solidarité à Asnières. A l'époque, le député-maire UMP de la ville, Manuel Aeschlimann, et son principal opposant socialiste, qui lui a succédé, avaient lancé un appel commun pour son retour.


Leparisien.fr


J'ai en son temps manifesté avec le comité de soutient qui c'est constitué, en vain.
Une mobilisation sans précédent s'était faite autour de la situation del a famille Haddaoui, parents d'élèves de deux enfants scolarisés à Asnières (école Mauriceau et collège Truffaut) et qui à été expulsé.

 

Plusieurs rassemblements ont eu lieu notamment à l'occasion de la venue  annoncé de Ramatoulaye Yade secrètaire d'Etat aux droit de l'Homme qui au final n'est pas venue !

Partout en France, des parents et enseignants se mobilisent contre l'expulsion de parents sans papiers d'enfants scolarisés.

 


Je veux dire aujourd'hui merci et rendre Hommage à ces parents d'éleves et enseigants de s'etre mobilisés de la sorte.

Un militant de l'êxtreme droite bien connu du microcosme politique asnièrois  m'avait fait à l'époque une remarque pertinente :

"C'est drôle, tous les manifestants présents sont en trés grande majorité des français de "souches"!
Mais ou sont donc, les habitants des quartiers Nord, pourquoi ne soutiennent t-ils pas cette famille respectable ? Pourtant vous êtes nombreux, trés nombreux".

Paradoxalement, ce jour là j'ai réalisé que mon combat ou plutôt mes objectifs de faire avancer la cause du "vivre ensemble" seraient trés...impossible à atteindre.

Aprés tout:  "Impossible n'est pas Français !"

Pour revenir à cette expulsion tous les élus d'Asnieres à part l'extrême droite se sont mobilisés et signés des petitions de soutien. Parmi ces élus certains ont signés les lois "Hortefeux" et un ministere de l'identité nationale. Résultat les expulsions ont augmentés en 2009

J'ai eu l'occasion de rencontrer Mr Strodza Préfet des Hauts de Seine lors d'une rencontre entre le mouvement citoyenneté/démocratie et Yazid SABEG commissaire au gouvernement à l'égalité des Chances.
Lors de ce débat, Mr le Préfet  nous à raconté son parcours de fils d'immigrés polonais (au moins un qui n'a pas fini plombier).

J'ai été agréablement surpris ce soir là par son empatie, son ouverture et sont accessibilité.


Malgré cela je crains que Mr HADDAOUI soit victime de la politique du chiffre ou pourquoi pas de la Raison d'Etat.

Allez Mr le Préfet un petit geste d'humanité on ne le dira à personnes  et surtout pas aux médias.




Partager cet article

Repost 0
Published by Républicain - dans vivre ensemble
commenter cet article

commentaires

lecteur 03/07/2009 12:25

oui Mr moi aussi j'etais à la manif, pas ou trés peu de "rebeu" la honte...vu comme ça c'est normal qu'ils ne vous respectes pas!

RNV en musique.

Les musiques illustre parfois nos articles.